Comment – et pourquoi – au sein de l’entreprise, prendre en compte la vie personnelle et familiale des salariés ?

Que les employeurs mettent en place des politiques de Ressources Humaines et des outils pour une meilleure conciliation de la carrière et de la vie personnelle des salariés, voilà qui ne va pas de soi ! Pourtant tout salarié est confronté à ce challenge, car travail et vie personnelle, ne sont que les moitiés d’une même personne. Et s’il est difficile de laisser sur le paillasson de la maison ses ennuis professionnels, il l’est probablement encore plus de laisser sa vie privée aux portes de l’entreprise.

Le gouvernement français comme les employeurs en prennent conscience, en témoignent les multiples actions mises en œuvre par l’Etat depuis deux ans. Des actions qui auraient semblé inconcevables il y a quelques année:

  • le « Kids Day »;
  • la mise en place en novembre 2008 de l’Observatoire de la Parentalité;
  • et encore plus récemment, la journée de la famille en entreprise*.

La presse quant à elle s’est empressée de prendre le train et ne cesse de mettre le sujet en avant, en particulier la volonté des hommes de s’impliquer dans leur rôle de père. Les entreprises de leur côté ont bien compris leur intérêt. Elles intègrent officiellement cette double dimension au management des Ressources Humaines. Le sujet fait l’objet de plus en plus d’études et devient un facteur différenciant pour attirer et conserver les talents. La preuve, la signature par 150 entreprises, engagées dans des mesures spécifiques pour faciliter la vie de leurs salariés qui ont des enfants, de la Charte de la Parentalité, en à peine deux ans.

Dans le Contrat Psychologique* passé entre un salarié et son employeur, la dimension de conciliation des temps de vie apparaît de plus en plus importante, non seulement pour les mères, mais tous les salariés, père, célibataire, jeune, vieux, sportif, passionné, etc. Les salariés attendent désormais de leur employeur qu’il respecte cet équilibre entre engagement professionnel et vie personnelle, voire qu’il les aide à bien articuler ces deux aspects de leur vie. Il n’est plus rare que lors d’entretiens d’embauche cette question soit formalisée et intervienne comme un critère déterminant. Cette demande est particulièrement importante chez les femmes et les jeunes travailleurs, « cibles » cruciales pour le recruteur à une époque où les viviers de talents sont restreints. La génération Y* énonce clairement des demandes nouvelles à ce sujet, bien au delà d’une simple articulation des sphères familiale et professionnelle. Sur ce blog vous trouverez, plusieurs articles concernant ce sujet et l’abordant sous divers aspects.

Il ne suffit pas de dire que l’entreprise a intérêt à le faire pour qu’elle le fasse, encore faut il le montrer, montrer que les salariés sont réellement en demande, etc. Autant de sujets qu’il me reste à aborder sur ce blog que je viens de commencer.

MDB Depuis la planète Gironde

, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Cérelles C'est Vous ! |
Carbet-Bar |
roller-coaster x |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bienvenue sur elyweb.unblog.fr
| NON A LA DESCENTE DE FROCOURT
| Une pause café - Une person...